Bien choisir sa mousse d’art floral

Dans l’art floral, la mousse est l’un des élément les plus important de la composition. En effet elle est l’un des élément qui va permettre de faire durer plus ou moins longtemps les fleurs. Pour bien choisir sa mousse il faut d’abord bien comprendre ce que c’est.

Qu’est-ce la mousse d’art floral ?

La mousse d’art floral se présente sous la forme d’un bloc de mousse synthétique et hydrophile. Elle a été spécialement créée pour permettre aux fleurs et végétaux qui y sont piquées de trouver tous les nutriments nécessaires à leurs besoins. La qualité première à retenir est sa capacité à retenir l’eau. Même si la façon dont vous aller l’humectez au départ peut faire toute la différence et permettre prolonger sensiblement la durée de vie de votre composition, la qualité de la mousse n’est pas à négliger. Éviter de tomber dans le panneau de la mousse trop peu cher :).

Choisir sa mousse

Il est très facile de trouver de la mousse d’art floral dans les magasins spécialisés ou bien même sur internet. Il existe ce qu’on appelle, de la « mousse universelle », utilisée largement par de nombreux fleuristes. Cependant, il y a des éléments à prendre en compte dans le choix de votre mousse, suivant vos besoins :

  • La densité de la mousse : plus la mousse sera dense, plus ses réserves d’eau seront grandes. Une densité élevée est a privilégier pour les plantes et fleurs qui boivent beaucoup.

  • Le PH de la mousse : un PH acide de la mousse garanti une longévité optimale à vos fleurs.

  • La forme : la mousse d’art floral brut sera vendue en blocs sur lesquels seront tracés (ou non) des lignes de découpe. Cependant, il existe aussi des boutiques (notamment sur internet)  qui proposent des blocs de mousse déjà sculptés en des formes particulières (rondes, carrés, losanges) etc. Ainsi, si vous souhaitez apporter votre patte à votre composition floral et la personnaliser, le bloc simple sera sûrement la meilleure solution pour vous, il existe notamment des couteaux spécifique pour la découpe, sinon un le bon vieux couteau à pain fera l’affaire. Si vous êtes débutant dans le domaine, de la mousse déjà sculptée sera – pour vous – la solution de facilité.

Auteur de l’article : Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *