Conseils pour réussir son bouquet de fleurs de Noël

Envie de composer (ou de faire composer) un bouquet de fleurs à l’occasion de Noël ? En voilà une bonne idée ! Toutefois, l’exercice peut s’avérer plus difficile qu’il n’y paraît. Sur quelles fleurs peut-on compter, à cette période de l’année ? Sur quels types de feuillages peut-on s’appuyer ? Quels sont les écueils à éviter ? Voici un article riche en idées et conseils pour réussir son bouquet de fleurs de Noël.

N°1 : Bien choisir ses fleurs

bouquet rond noel vert blanc orDans une démarche écologique, on privilégie autant que possible les fleurs de saison pour ses créations florales. Mais il va s’en dire que sous nos latitudes, au début de l’hiver, les rares fleurs de nos jardins qui s’épanouissent ou qui résistent ne sont pas de bonnes fleurs coupées… En effet, les hellébores, pensées et autres cyclamens ne constituent pas des « fleurs à bouquet ». Certains fleuristes et grossistes qui s’engagent à vendre des fleurs de saison, cultivées en France, proposent tout de même quelques variétés de fleurs coupées durant le mois de décembre. C’est ainsi que les anémones, les renoncules ou encore les giroflées, aux coloris très variés, pourront venir garnir votre bouquet de Noël.

Les fleurs séchées représentent une alternative intéressante aux fleurs fraîches, puisqu’elles permettent de nous affranchir du critère de saisonnalité. Citons tout d’abord le gypsophile, dont les minuscules fleurs blanches ne manqueront pas de rappeler les flocons de neige, ou le chardon, avec son bleu intense fascinant…  D’autres exemples : fleur de pampa, craspédia, brunia, statice, immortelles, broom bloom, physalis, achillée, phalaracis… Côté couleurs, les fleurs séchées nous offrent aussi un large choix, aisément associable à l’imaginaire de Noël. Blanc polaire, bleu arctique, bleu nuit, mandarine, jaune citron… Sans oublier le rouge du « Papa Noël » !

bouquet de noel rouge et vertCertaines fleurs, disponibles toute l’année chez les fleuristes, auront peut-être votre préférence. En décembre, comme durant les onze mois précédents, vous n’aurez ainsi pas de mal à vous procurer des roses ou des gerberas. Dans un bouquet de fleurs de Noël, la rose blanche est particulièrement chic et la rose rouge, résolument chaleureuse.

Deux plantes bulbeuses forcées sont très plébiscités pour décorer nos intérieurs durant l’hiver : la jacinthe et l’amaryllis. Cette dernière, disponible notamment en rouge ou en blanc, a la cote dans les compositions florales de Noël. Si vous souhaitez cultiver des amaryllis en prévision des fêtes de fin d’année, retenez qu’il faut huit semaines environ pour faire fleurir cette plante.

Je termine cette liste de fleurs pour bouquet de Noël en évoquant une fleur qui « cache bien son jeu » : la fleur du saule. Pas de pétale, pour cette fleur un peu particulière. Les branches de saules sont pourvues de ce qu’on appelle des « chatons ». Ces derniers sont des inflorescences regroupant de nombreux petits fleurons serrés. Les fleurons sont généralement blanc-argenté et couverts de poils, l’ensemble formant un pelage dense chargé de protéger du froid les fleurs délicates. Ces chatons douillets et chaleureux, couleur de neige, trouvent assurément leur place dans un bouquet de décembre !

N°2 : Miser sur les fruits

Si par chez nous, peu de plantes sont en fleur au début de l’hiver, beaucoup arborent à cette époque de l’année de jolis petits fruits. Et tandis qu’on imagine mal pouvoir composer un bouquet avec des branches chargées de fruits d’été (qui auraient tôt fait de tomber et/ou de pourrir !), les petites baies hivernales offrent pour leur part une belle résistance, même en vase.

bouquet noel baies rouges hypericumAinsi, les branches pourvues de baies s’intègrent aisément dans un bouquet d’hiver. On pense bien entendu aux traditionnelles branches de gui et branches de houx. Vous pourrez par ailleurs apprécier les rameaux de l’hypericum (millepertuis), dont les baies charnues peuvent être blanc cassé, vertes, rouges, bordeaux ou encore orangé. Plus original encore, les branches de callicarpe. Celui qu’on surnomme « l’arbre aux bonbons » exhibe des drupes violettes, aussi ravissantes qu’étonnantes.

Pensez également aux baies de roses : même fripées, ces petites boules rouges décoratives dégagent un certain charme. Au « rayon » des baies rouges, les branches d’ilex seront certainement vous séduire. Dotées d’une profusion de grappes de fruits lustrés, elles n’ont pas leur pareil pour agrémenter de baies rouges un bouquet de Noël. Vous pourrez également apprécier le skimmia. La floraison printanière de cet arbrisseau laisse place dès l’automne, puis tout au long de l’hiver, à un feu d’artifices de petits fruits rouges. Dans le même esprit, notez que le vivernum arbore durant l’hiver de jolies grappes de baies. La couleur de celles-ci varie selon la variété. Pour Noël, on retient notamment les baies rouge vif de Viburnum hillieri ‘Winton’ ou de Viburnum lantana et les baies bleues ou violettes de Viburnum ‘Blue Muffin’. Pour compléter cette liste – non exhaustive – de baies décoratives, il convient de ne pas faire l’impasse sur une baie omniprésente dans nos jardins, nos forêts… : la baie du lierre ! Cette baie bleu foncé, parfois presque noire, s’utilise souvent en art floral. Mais tandis qu’il s’agit souvent d’un simple « accompagnement » discret, les baies de lierre peuvent devenir un végétal dominant dans un bouquet de fleurs de Noël. On peut notamment répartir plusieurs rameaux dans un bouquet rond.

bouquet noel marron vert orEn plus des baies, un certain nombre de fruits d’hiver pourront rejoindre vos compositions de Noël. Dans votre jardin ou lors d’une promenade dans les bois, vous pourrez aisément ramasser des pommes de pin, des glands, des bogues de marron d’Inde ou de châtaigne. Biens sûr, il faudra faire preuve d’un peu de créativité et d’adresse pour faire tenir ses fruits dans votre bouquet ou composition piquée !

Enfin, n’oubliez pas le « fruit » du cotonnier ! Les branches de coton, avec leur boules de ouate moelleuses, sont parfaites pour un bouquet d’hiver… la saison par excellence du « cocooning » !

N°3 : Faire la part belle au feuillage

bouquet noel pommes de pin cotonGénéralement indispensable dans une composition florale, le feuillage est d’autant plus utile pour compenser l’éventuel manque de fleurs de nos bouquets d’hiver. Les feuilles mates, notamment, sont utiles pour compenser la brillance de certains accessoires, et ainsi équilibrer l’ensemble de la composition. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser spontanément, la nature nous offre un large choix de feuillage en hiver. Si beaucoup d’arbres et arbustes sont nus comme des vers à cette époque de l’année, les conifères et bien d’autres plantes à feuillage persistant nous font la joie de verdir nos bouquets. Qui plus est, ils possèdent généralement une bonne longévité en vase. Une raison de plus pour faire la part belle au feuillage dans ses créations florales de fin d’année.

Pour une composition de Noël, les branches de sapin sont assurément une valeur sure. Nul besoin heureusement de brandir un sécateur menaçant en direction de votre sapin de Noël 🙂 Si vous avez la chance d’avoir un sapin au jardin, vous pourrez éventuellement lui retirer proprement quelques branches. Autrement, vous ne devriez avoir aucun mal à vous en procurer chez un·e fleuriste. Si vous ne voyez pas de branches exposées, cela vaut le coup d’interroger l’artisan : les branches sont peut-être stockées dans l’arrière-boutique.

composition de noelSi vous n’avez pas (ou pas envie) de sapin, d’autres branches de conifères peuvent elles aussi apporter la précieuse touche de « verdure hivernale » à votre bouquet de Noël. Je pense notamment au thuya et au cyprès (que certain·e·s jugent néanmoins un peu tristes, connotés « cimetière ») mais aussi au pin, au cèdre, à l’épicéa

D’autres arbres ou d’arbustes à feuillage persistant pourront vous aider à garnir votre composition hivernale. Songez notamment au Gaultheria Shallon, vendu généralement sous son nom anglophone – salal – et au Ruscus aculeatus (qui possède une floppée de noms très variés en français, donc je m’en tiendrai à son nom latin !). Le leucadendron est lui aussi du plus bel effet dans un bouquet de Noël, avec ses feuilles vertes qui virent au pourpre sur le sommet de la tige.

Pour cacher la mousse florale à la base d’une composition de fleurs piquées, les feuilles de lierre sont également les bienvenues et il est très facile de s’en procurer. Le lierre peut aussi s’intégrer sous la forme de guirlande de feuilles. Dans ce cas, privilégiez plutôt les tiges dotées de feuilles très petites, pour un rendu plus raffiné.

Les tiges d’eucalyptus se prêtent également à la confection de bouquets de Noël. On privilégie dans ce cas les variétés à feuillage gris ou bleuté, plus en phase avec les couleurs des paysages hivernaux.

Notez qu’il est aussi possible de se procurer, en magasin ou en ligne, des branches de feuillage stabilisé et coloré. Branches de ruscus doré et pailleté, Chasmanthium argenté, eucalyptus couleur cuivre ou rose gold… Des teintes métalliques très appréciées pour composer un bouquet de fin d’année lumineux.

N°4 : S’aider d’accessoires

accessoires bouquet de noelComme nous venons de le voir, les fruits et feuillages décoratifs accessibles en hiver compensent assez facilement le manque de fleurs disponibles durant cette saison. À présent, voyons comment les accessoires symboliques de Noël peuvent eux aussi venir garnir et égayer vos bouquets de fin d’année.

Pour étoffer un bouquet rond de Noël, les petites accessoires piqués sur de longues tiges en bois ou en plastique sont très pratiques. Si ces supports ne sont pas déjà fournis avec l’accessoire, vous pourrez les fixer vous-même avec de la colle chaude sur des piques en bois (tels que ceux que vous utilisez l’été, pour des brochettes de fruits !).

Les accessoires utilisés peuvent être naturels (pommes de pin, fagot de bâtons de cannelle, tranches d’orange séchées…) ou artificiels (à l’instar des perles ou des « célèbres » petites pommes décoratives). Au sein d’une composition de Noël avec contenant, il n’est pas rare de trouver une bougie ou une chandelle. Un accessoire judicieux, puisqu’il évoque la chaleur et la lumière, à l’image des festivités de fin d’année. Mieux vaut toutefois se garder d’allumer la ou les bougie(s) d’une composition, car cette dernière pourrait vite prendre feu.

Si vous manquez d’inspiration, prenez le temps de noter ce que vous évoque Noël en matière de décoration et orientez en fonction vos recherches de matériel. Si je réfléchis aux formes et motifs associés à Noël, je pense par exemple aux flocons, aux étoiles, aux anges… Si je résonne en termes de texture, je songe bien entendu au métal des boules mais aussi au bois et ses « dérivés » (comme le liège) ainsi qu’aux textures duveteuses et/ou moelleuses. Quand j’observe la « faune » qui habite mon sapin de Noël, je distingue un hérisson, un hibou, un petit oiseau, des rennes… Côté couleurs, je songe au blanc du manteau neigeux, au vert du sapin, au bleu d’un ciel féérique, à l’argent des étoiles, à la chaleur du doré… Un tel inventaire peut s’avérer utile pour faciliter vos recherches ou stimuler votre élan créatif !

N°5 : Se méfier des excès

accessoires noel pailletésCinquième et dernier conseil de cet article, mais pas des moindres : se méfier des excès. J’entends par là qu’il faut se garder de multiplier les couleurs, les éléments brillants et/ou les accessoires décoratifs. Pour que votre bouquet de fleurs de Noël soit harmonieux, il convient de trouver le juste équilibre entre mat et brillant, textures « naturelles » et « artificielles ». De même, les éléments de déco ne doivent pas « faire de l’ombre » aux végétaux, et notamment aux fleurs. S’agissant des coloris, le choix du multicolore est assez périlleux. Les couleurs métalliques (argenté, doré, cuivré…) étant déjà très « fortes », il n’est pas forcément judicieux de les combiner ou de les associer à des fleurs de différentes couleurs. Opter pour le le monochrome ou le bicolore (le vert des végétaux ne comptant pas comme une couleur) peut s’avérer judicieux.

Pour apporter la « petite touche finale » à une composition florale de Noël, les sprays de vernis paillette et/ou la neige artificielle sont très attirants. Attention toutefois à ne pas avoir la main trop lourde lorsque vous bombez votre bouquet, a fortiori si celui-ci est déjà riche en accessoires pailletés. La brillance à Noël, oui, mais avec modération !

Juliette

Juliette

Ah, les fleurs... Ces êtres "entièrement poétiques”, comme l'écrivit Novalis en son temps. Ces êtres à la "beauté muette", comme le chante aujourd'hui Clara Luciani. Poétiques, belles, éblouissantes, mystérieuses, fascinantes, inspirantes... Parce qu'elles sont tout cela à la fois, mais aussi beaucoup plus, j'ai décidé de consacrer aux fleurs tout un site web. Passionnée d'art floral, je pratique cette discipline depuis près de dix ans en tant qu'amatrice. C'est toutefois avec une rigueur professionnelle que j'entends concevoir ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *