• Nom commun: alstroemère
  • Nom latin: alstroemeria
  • Autre(s) nom(s): lis des Incas, lis du Pérou
  • Nom(s) anglais: Peruvian lily, lily of the Incas

Botanique

  • Famille: Alstroemeriaceae, Liliaceae
  • Origine(s): Amérique du Sud
  • Type de plante: vivace à tubercule
  • Couleur(s): toutes ou presque !
  • Hauteur: 60 à 120 cm
  • Période de floraison: été

Portrait

L’alstroemère, – plus connue sous son nom latin : alstroemeria – est une plante vivace regroupant une cinquantaine d’espèces. Très présente dans les compositions des fleuristes en raison de son excellente longévité, elle offre toute une palette de couleurs aux artistes : des teintes chaleureuses (jaune d’or, orange vif, fuchsia, rouge, prune…) mais aussi des nuances pastel (mauve, rose pâle, vert tendre, saumon…).

Quelques variétés répandues :

  •  alstroemeria aurantiaca, aurea ou amancay, de couleur jaune orangé
  • alstroemeria ligtu, rose pâle et jaune
  • alstroemeria pelegrina, blanc et rose avec des touches de jaune
  • alostroemeria psittacina ou alstroemere perroquet,  à petites fleurs rouges bordées de vert

Côté variétés hybrides (alstroemeria hybrida), le choix de couleurs est immense.

Généralement bicolores, les fleurs des alstroemerias sont partiellement striées de brun. Elles sont regroupées en petit bouquet le long d’une tige ferme. Les feuilles sont lancéolées (longues, fines et pointues). La finesse des pétales disposés en entonnoir et surmontés d’étamines n’est pas sans rappeler les fleurs de lys. Cette ressemblance couplée à ses origines sud-américaines lui vaut d’ailleurs les surnoms de “lis des Incas” et de “lis du Pérou”. Les fleurs de certaines variétés d’alstroemères partagent aussi des ressemblances avec les orchidées de par leur forme et leur touche exotique.

Histoire

Les prairies montagneuses du Chili, du Brésil et du Pérou constituent le milieu naturel des alstroemerias. Elles doivent leur découverte, leur nom et leur introduction en Europe au naturaliste Clas Alströmer. D’après plusieurs sources, cet explorateur suédois aurait rencontré ces élégantes vivaces au XVIIIe siècle, dans la Cordillère des Andes. Selon d’autres sources, Claus Alströmer fit parvenir quelques graines d’alstroemeria à Carl von Linné (fondateur de l’Académie des Sciences de Suède) à l’occasion d’un voyage en Espagne.

Les floriculteurs n’ayant pas percé facilement les secrets de la culture des alstroemères, ce n’est que dans les années 1950, aux Pays-Bas, que leur production a débuté.

Aujourd’hui, la culture du lis des Incas étant bien maîtrisée, on le retrouve toute l’année sur les étals des fleuristes. Il fait d’ailleurs partie des fleurs les plus vendues en Europe.

Symbolique

“Avec toute mon amitié”, “Pour une copine en or”, “A mon cher ami” : des messages affectueux qui ont toute leur place sur la petite carte ou l’étiquette accompagnant un bouquet d’alstroemères… En effet, le lis des Incas représente l’amitié solide.

La symbolique des fleurs va plus loin en associant à chaque pétale de l’alstroemeria un des “piliers” de l’amitié : la compassion, la compréhension, le respect, la patience, l’action et l’humour.

Une fleur parfaite, donc, pour honorer une amitié naissante, ancienne… ou éternelle !

Autres symboles associés à l’alstroemère : la félicité, la sincérité, la joie des sentiments amoureux ou amicaux réciproques.

Utilisation en art floral

Du bouquet romantique pastel au bouquet exotique flamboyant, les alstroemerias se prêtent à la plupart de vos envies florales !

Les fleuristes apprécient les alstroemères pour leur grande variété de couleurs, mais aussi pour leur très bonne tenue en vase. En effet, ne vous fiez pas à l’apparence délicate de cette fleur coupée ! Dans des conditions favorables, les alstroemerias peuvent tout à fait vous gratifier de deux voire trois semaines de fraîcheur. En boutique, les alstroemères vendues à la botte sont généralement encore en bouton.

Avec leurs fins pétales et les motifs singuliers de leur cœur strié et flammé, les lis du Pérou sont discrets et néanmoins remarquables. Pour bien les mettre en valeur dans votre composition florale, évitez de les accoler, à des fleurs de forme similaire (lys, orchidées, iris,etc.). Evitez par ailleurs de les associer à des fleurs des champs tels que le tournesol ou la lavande. Dans un bouquet champêtre et autres compositions rustiques, le raffinement et l’exotisme de l’alstroemère détoneraient.

Envie d’un bouquet mono-fleur ? L’alstroemeria se prête tout à fait à une telle réalisation. Optez dans ce cas pour un seul coloris ou au contraire, multipliez les teintes pour créer une brassée multicolore du plus bel effet.

Quelques idées de compositions florales avec des alstroemerias

Leave a Comment

[instagram-feed showbutton=false showfollow=false num=8 cols=8 imagepadding=0]