glaïeul

  • Nom commun: glaïeul
  • Nom latin: gladiolus
  • Autre(s) nom(s): -
  • Nom(s) anglais: gladiolus, glad, sword lily

Botanique

  • Famille: IridacIridaceae (Iridacée)
  • Origine(s): Afrique du Sud
  • Type de plante: vivaces à cormes
  • Couleur(s): blanc, jaune, orange, rose, rouge, violet, crème, vert...
  • Hauteur: de 50 à 150 cm selon les variétés
  • Période de floraison: de juin à septembre

Portrait

glaieul jaune GladiolusLe glaïeul est une plante vivace à corme appartenant à la famille botanique des Iridiacées.

Les épis droits et rigides du glaïeul portent généralement entre 10 et 25 fleurs. Ces fleurs (mesurant 2 à 5 cm de diamètre en moyenne) sont serrées les unes aux autres le long de la hampe florale. Elles s’épanouissent à un rythme différent et celles du bas sont les premières à s’ouvrir. Elles présentent alors une forme d’entonnoir ou de trompette. Lorsqu’ils sont fermés, les tépales s’apparentent plutôt à un tube long et fin.
Les pétales du glaïeul peuvent être lisses ou ondulés, voire frisottants. Certaines fleurs de glaïeuls ressemblent beaucoup à celle du lys.

Côté couleurs, le glaïeul nous laisse l’embarras du choix. Blanc, jaune, violet, rouge, bordeaux… ; des teintes éclatantes ou plus douces, voire pastel : rose pâle, mauve, crème, orangé, vert anis…

Le genre Gladiolus compte plus de 200 espèces, parmi lesquelles :glaieul tricolore blanc rose jaune

  • Gladiolus communis : glaïeul commun
  • Gladiolus palustris : glaïeul des marais
  • Gladiolus byzantinus : glaïeul de Byzance
  • Gladiolus italicus Mill : glaïeul d’Italie ou glaïeul des moissons

On répartit les glaïeuls en trois grands groupes : grandiflorus, nanus et primulinus.
Les variétés à grandes fleurs (Gladiolus grandiflorus) sont les plus cultivées et les plus commercialisées.
Les variétés naines (Gladiolus nanus) n’excèdent pas les 50 cm de haut (c’est trois fois moins que les glaïeuls les plus grands) et fleurissent généralement plus tôt – à la fin du printemps.
Les glaïeuls Primulinus se distinguent par leurs fleurs espacées.

Quelques exemples de cultivars de glaïeuls :

  • Gladiolus ‘Esta Bonita’ : une variété belle comme un lever de soleil, avec ses fleurs aux dégradés jaune-orangé
  • Gladiolus ‘Red Balance’ : des pétales unis, rouge vif, des plus flamboyants
  • Gladiolus ‘Priscilla’ : d’élégantes fleurs tricolores (blanches à cœur jaune pâle et bordées de rose) aux pétales plus ou moins ondulés
  • Gladiolus ‘colvillei Nymph’ : un glaïeul nain aussi surprenant que ravissant, présentant des pétales blancs maculés de larmes roses à cœur crème

Histoire

glaïeul rose fuschiaLe glaïeul tire son nom du mot latin gladius, qui signifie « petite glaive« . Cela fait allusion aux feuilles du glaïeul ; fines, pointues et dressées, à l’image d’une épée.

Cette plante est originaire de l’Afrique du Sud et la majorité des espèces qu’on dénombre aujourd’hui proviennent aussi de ce pays. D’autres espèces poussent en Eurasie, en Afrique de l’Est ou autour du bassin méditerranéen.

Les glaïeuls sud-africains furent importés en Europe à partir du 18e siècle et on commença leur hybridation au début du siècle suivant.

Symbolique

La fleur des combattants…

vase de glaïeuls rougesFleur « épée », le glaïeul est naturellement associé à l’héroïsme dans la symbolique des fleurs. Parmi les significations que nous avons trouvées dans divers ouvrages et sites web, divers « mots-clés » semblent rattachables au ce champ lexical de l’héroïsme, de l’exploit sportif ou plus largement du combat (avec soi-même et/ou des adversaires). Parmi les termes relevés, citons la force, la fierté, le défi, la provocation, la victoire, l’honneur, la loyauté ou encore l’intégrité.

Le glaïeul est intimement lié aux gladiateurs, qui partagent d’ailleurs la même origine latine, gladius : « glaive ». À l’époque romaine, à l’issue d’un combat de gladiateurs, le combattant victorieux se voyait couvert de glaïeuls. « La mort ou les glaïeuls », s’exclamait-on – paraît-il – dans les gradins des arènes.

Aujourd’hui, il n’est pas rare de retrouver le glaïeul parmi les fleurs offertes au(x) vainqueur(s) d’une compétition sportive. Au Pays-Bas, la « Marche de quatre jours de Nimègue » est une compétition sportive internationale qui rassemble chaque année des milliers de participants, parmi lesquels des civils et des militaires. Les marcheurs achèvent leur périple éprouvant dans une rue appelée pour l’occasion « Via Gladiola ». Un surnom qui s’explique par le fait qu’à leur arrivée, les valeureux participants reçoivent des glaïeuls de la part du public. Une jolie tradition !

… et des amours foudroyants !

Pink GladiolusDans un tout autre registre, le glaïeul est associé au coup de foudre et à l’engouement amoureux. « Vous me transpercez le cœur », « j’ai le béguin », « mon cœur vous défie » ou encore « mon cœur bat intensément pour toi/vous » sont quelques-unes des phrases associées au glaïeul dans le langage des fleurs.

D’après Zeineb Bauer, dans son ouvrage Des mots et des fleurs. Secrets du langage des fleurs, le glaïeul fut aussi un messager romantique. L’auteur indique ainsi qu’autrefois, dans certaines provinces de France, quand une femme recevait une gerbe de fleurs contenant un glaïeul, elle pouvait compter le nombre de fleurs pour connaître l’heure de rendez-vous fixée par son prétendant. Un code particulièrement romantique, n’est-ce pas ?

Utilisation en art floral

glaïeuls pastel rose blanc

Sélection

Chez votre fleuriste, choisissez des tiges bien droites et fermes, gages de fraîcheur, et dont les boutons floraux sont seulement sur le point de s’ouvrir. Seuls deux ou trois fleurs, sur le bas de la tige, devraient déjà être ouvertes.

Si vous optez pour une cueillette au jardin, privilégiez les hampes florales dont 25 à 50% des fleurs sont ouvertes. Il est recommandé de laisser les feuilles en place pour favoriser la reconstitution de la corne (l’organe de réserve souterrain) et permettre ainsi à la plante de refleurir l’année suivante.

Utilisation

Une brassée de glaïeuls est assurément romantique… Sa floraison généreuse, son port majestueux et sa variété de couleurs ravissent nos pupilles tout au long de l’été.

Autrefois, on choisissait souvent cette fleur pour donner de la hauteur à un bouquet conique ou à un bouquet gerbe.

Bien qu’il ait le charme des jardins d’antan, le glaïeul trouve aussi sa place dans des compositions contemporaines. Avec sa forme élancée, il structure et dynamise les créations florales épurées.

glaïeuls blanc crème jauneEntretien

Les épis de glaïeul présentent une bonne durée de vie en vase : six à douze jours en moyenne.

L’eau d’un bouquet de glaïeuls est à renouveler tous les deux ou trois jours. Il convient par ailleurs de contrôler tous les jours le niveau d’eau car le glaïeul est un grand buveur. Attention par ailleurs à la température de l’eau : si celle-ci est froide, les fleurs du glaïeul risquent de ne pas s’ouvrir complètement.

Lors du changement d’eau, vous pouvez recouper l’extrémité des tiges en biseau, à l’aide d’un sécateur. Profitez-en pour pincer les fleurs fanées.