Boutonnière du marié : les maladresses à éviter

boutonnière du mariéLa boutonnière du marié (ou du papa, du beau-papa, du témoin… !) est l’accessoire fleuri de référence pour ces messieurs. Simple en apparence, cette mini composition de mariage peut être cependant à l’origine de diverses petites maladresses. Exemples et contre-exemples à l’appui, voici mes conseils pour que ce bouquet miniature offre un beau rendu.

Gare aux fleurs fragiles

La boutonnière de mariage est une composition de fleurs particulièrement vulnérable. Et pour cause : ses végétaux sont privés d’eau. Ils subissent par ailleurs de nombreux contacts susceptibles de les fragiliser. En effet, il est difficile de ne pas toucher aux pétales des fleurs lorsqu’on confectionne ou qu’on positionne la boutonnière du marié, tant cet accessoire floral est petit. Qui plus est, lorsque la création présente beaucoup de relief, elle peut facilement être heurtée (un simple mouvement de bras de monsieur, une étreinte de madame, l’embrassade d’un·e invité·e…).

La règle la plus importante : pour une boutonnière de fleurs fraîches, on choisit exclusivement des fleurs à bouquet. Autrement dit, celles qui se prêtent bien à un usage en tant que fleur coupée. Exit les coquelicots, les pissenlits, les branches fleuries et autres végétaux prélevés dans son jardin ou dans la nature. Les fleurs des champs, notamment, se déshydratent beaucoup trop vite. Elles survivent quelques heures à peine dans un vase, alors en boutonnière…

Lors d’un mariage estival, a fortiori en période de canicule, méfiance avec les fleurs sensibles au coup de chaud. Les fleurs et feuillages qui flétrissent rapidement sont à proscrire. N’hésitez pas à demander conseil à un·e fleuriste pour vous guider dans votre choix de végétaux. Si des températures élevées sont attendues pour le jour du mariage, plusieurs pistes à envisager :

  • entourer les tiges d’un mouchoir imbibé d’eau pour leur offrir un minimum d’humidité ;
  • placer les végétaux dans un petit réservoir d’eau en plastique (type tube à orchidée), à positionner dans la poche de poitrine en vue de le dissimuler complètement, car il n’est guère esthétique ;
  • renoncer tout simplement aux fleurs fraîches ; une boutonnière de marié avec des fleurs séchées ou des mini plantes grasses (succulentes) peut être très belle aussi.
boutonnière craspedia, baies et plantes grasses
✔️ Baies, plantes grasses et fleur séchée (craspedia) : un trio gagnant pour une boutonnière résistante à la chaleur.
boutonnière mariée rose orchidée
❌ Retombantes, les deux roses à l'arrière-plan ne semblent plus d'une grande fraîcheur. Attention à la déshydratation.

Si vous retenez l’option « fleurs fraîches », attention à leur fraîcheur, justement. En confiant la création de la boutonnière à un fleuriste, peu de risques qu’il choisisse des végétaux « fatigués ». Mais si vous fabriquez la boutonnière du marié vous-même, assurez-vous de sélectionner vous aussi des plantes très fraîches.

Par ailleurs, la prudence est de mise avec les végétaux susceptibles de salir la veste du marié, ou les vêtements de celles et ceux qui pourraient frôler son habit. Je pense notamment aux étamines du lys, qui libèrent facilement leur pollen. Gare aux taches… Au sujet du pollen : les mariés allergiques s’abstiendront aussi de fixer à leur boutonnière, c’est-à-dire sous leur nez, une fleur allergisante !

boutonnière lys
❌ Le lys de cette boutonnière est encore assez fermé, mais il risque de s'ouvrir vite et de libérer son pollen qui tache !
boutonnière chrysanthème abîmé
❌ Le chrysanthème blanc de cette boutonnière est en fin de vie. Il a commencé à perdre ses pétales.

Méfiance avec l’abondance

La boutonnière de mariage est en quelque sorte une broche de fleurs. Pour que ce bijou fleuri reste raffiné, évitez les créations démesurément grandes et/ou volumineuses. À mon sens, du chic au cheap, il n’y a parfois qu’un pas !

double boutonnière rose rouge bleue
❌ Deux boutonnières, cela fait un peu chargé ! Dommage aussi de disposer des roses artificielles, peu raffinées, sur un beau costume..
boutonnière trop imposante
❌ Avec sa touffe d'herbes, cette boutonnière est très volumineuse. Elle me donne une impression de "retour de marché", lorsque des poireaux dépassent d'un cabas !

La boutonnière du marié correspond généralement à la « version miniature » du bouquet de la mariée. Elle en partage le code couleur et/ou a minima, le type de végétaux. On imagine mal deux créations florales qui n’ont guère de points communs à l’occasion d’une fête qui célèbre une union ! Dans le bouquet de la mariée, on trouve généralement des fleurs de différents volumes. Il est judicieux alors, pour la boutonnière du marié, d’écarter les fleurs volumineuses au profit des fleurs plus petites. Une grosse pivoine, par exemple, serait disproportionnée. Même une petite, encore en bouton, risque de devenir trop imposante en s’ouvrant au fil de la journée. Préférez-lui par exemple un œillet giroflée, un dahlia ou encore une renoncule, selon la saison. Si le bouquet comprend une longue tige d’orchidée, un seul petit fleuron de la même variété pourra venir en rappel dans la boutonnière de mariage.

boutonnière mini bouquet
✔️ Cette boutonnière est tout à fait raccord avec le bouquet de la mariée. Les pivoines ont été écartées, à juste titre.
boutonnière petites fleurs
✔️ Des fleurs petites et graphiques : un très bon choix pour une boutonnière de marié élégante.

Connaître les usages

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé de quel côté placer la boutonnière du marié ? C’est du côté gauche qu’il est d’usage de la positionner. Plus qu’une tradition, c’est le patron classique de la veste pour homme qui dicte l’emplacement. L’incision est en théorie toujours effectuée sur le revers gauche de la veste. C’est aussi du côté du cœur qu’est cousue la poche de poitrine. Par commodité, on fixe donc la boutonnière sur le revers gauche de la veste, au niveau le plus large. Cependant, il n’est pas rare aujourd’hui de voir la boutonnière du marié positionnée dans la poche attenante, en remplacement de la traditionnelle pochette. Si c’est le choix que vous faites, attention toutefois à ne pas vous servir de la pochette comme d’un vase. Le but n’est pas de garnir toute la surface de la pochette, comme on cherche à le faire avec un vase. Placez plutôt la mini composition sur un bord de la poche (côté intérieur, proche du revers de la veste, et donc de l’emplacement traditionnel).

Populaire au XIXe, à l’ère victorienne, le langage des fleurs est aujourd’hui méconnu du plus grand nombre. Un symbole négatif semble tout de même avoir réussi à traverser le temps : celui de la rose jaune. Il est probable que vous ayez déjà entendu que la rose jaune exprime la jalousie, l’infidélité ou encore la fin d’une relation. Autant de symboles dont on se passerait bien le jour d’un mariage ! Il existe tellement d’autres fleurs jaunes et de roses d’autres couleurs que le jaune, qu’il est aisé de faire l’impasse sur la rose jaune. L’idée n’est pas de l’écarter par superstition, mais simplement pour éviter toute allusion péjorative.

S’agissant du nombre de fleurs, vous savez peut-être déjà qu’il est d’usage d’en offrir un nombre impair (pour un bouquet de roses, notamment). Le symbole romantique du nombre indivisible présente souvent le mérite de permettre, avant tout, un rendu plus esthétique. Si la fleur retenue pour confectionner votre boutonnière du marié est la rose, mieux vaut en utiliser une seule ou bien trois (petites), plutôt que deux.

boutonnière rose jaune
❌ Si l'on est sensible aux symboles, la rose jaune n'est pas forcément du meilleur goût à l'occasion d'un mariage !
boutonnière du mauvais côté
❌ C'est du côté gauche de la veste que se place la boutonnière, dans la fente prévue à cet effet.

Anticiper le rendu

La tenue du marié est bien entendu un élément à prendre en compte lors du choix des végétaux de la boutonnière. Particulièrement la couleur de la veste. La boutonnière étant posée directement dessus, il est important que cet arrière-plan offre un contraste suffisant. Sur un costume écru, des fleurs blanches pourraient apparaître assez ternes. De même, sur un costume noir ou gris anthracite, on évitera de superposer des fleurs trop sombres.

Tenez compte également des accessoires du marié : cravate, lacets… Viser la concordance parfaite entre les couleurs des fleurs est celle des accessoires n’est pas toujours chose aisée. En cas de doute, privilégiez le camaïeu avec des nuances suffisamment contrastées. À titre d’exemple, un duo cravate lavande + fleurs violines fonctionnera probablement mieux qu’un mélange cravate lavande + fleurs parme.

boutonnière arum pourpre
❌ Cette fleur est très élégante en boutonnière, mais placée sur un costume noir, l'arum pourpre m'évoque plus le deuil que la célébration d'un mariage.
boutonnière orange manque corail
❌ La cravate corail et les roses orange s'harmonisent bien avec le costume bleu, mais elles s'associent nettement moins bien entre elles !

Soigner les finitions

Si vous avez décidé de créer une boutonnière de marié vous-même, portez attention à la taille des végétaux et à leur disposition. On retrouve des règles classiques de l’art floral. La verdure ne doit pas masquer les fleurs ni « prendre le dessus ». Le feuillage peut est être plus grand que les tiges de fleurs, mais disposez-le dans ce cas à l’arrière-plan.

boutonnière excessive
❌ Une boutonnière exubérante ! Au-delà de sa longueur surprenante, elle part un peu dans tous les sens.
boutonnière rose rouge
✔️ Placée dessous et derrière la rose rouge, la verdure ne cache pas l'élément "phare" de cete boutonnière romantique.
boutonnière gypsophile
❌ Il me semble dommage que le gypsophile déborde sur la chemise. Par ailleurs, il noie la rose blanc crème dans la masse de pompons flous.
boutonnière rose orange sur veste bleue
✔️ La rose est bien mieux mise en valeur avec le gypsophile disposé en petites touches à sa base. Soulignons aussi le beau contraste chromatique orange / bleu.

Si la base du mini bouquet du marié est visible, veillez à qu’elle ne nuise pas à l’esthétique de l’ensemble. Masquez soigneusement les liens peu esthétiques (plastique, élastique…) avec un ruban en satin. Cette attache doit rester relativement discrète : c’est sur les fleurs que doit se porter le regard. Pour une boutonnière champêtre, des matières naturelles comme de la toile de jute ou de la corde peuvent être laissées apparentes. 

Liez fermement les végétaux entre eux, de manière à ce que la mini composition ne se déstructure pas après un mouvement brusque. Attachez-les également avec soin à la veste, de sorte que le bouquet ne se retrouve pas à l’horizontale, voire la tête en bas ! 

❌ Veillez à ce que la la boutonnière soit bien fixée, de manière à conserver sa verticalité (et éviter que les tiges humides ne viennent salir la chemise).
sens boutonnière
❌ La rose est placée à l'arrière-plan et le nœud est très imposant, sans même cacher complètement l'attache dessous ; le rendu est un peu brouillon !
5 1 vote
Évaluer cet article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suggestions de lecture

Polliniser cet article

0
Et si vous commentiez cet article ? Vos remarques sont précieuses !x

Les engrais verts

Les bandeaux publicitaires affichés sur Art-Floral sont précédés de la mention « engrais vert ». Une métaphore horticole choisie pour apporter un brin d’humour, mais aussi pour rappeler que ce portail d’information 100% gratuit compte sur vous pour le soutenir dans son développement ! 

À l’instar d’un engrais vert, des gains publicitaires peuvent contribuer à la fertilité d’un site…