Utiliser les couleurs complémentaires dans ses arrangements de fleurs

Selon d’adage, « les opposés s’attirent ». Si l’affirmation est grandement discutable dans le domaine amoureux, nul doute qu’elle s’applique parfaitement dans le champ des couleurs ! Découvrez dans cet article des conseils et des illustrations pour mettre à profit les couleurs complémentaires dans vos arrangements floraux.
couleurs complémentaires jardin rouge vert

Qu’est-ce qu’une couleur complémentaire ?

Commençons par une définition. On appelle couleurs complémentaires les couleurs diamétralement opposées sur le cercle chromatique. D’un point de vue technique, un tel duo de couleurs a pour particularité d’annuler la perception de la couleur lorsqu’on les mélange. Leur union forme un gris neutre, dit « achromatique ».

Il est aisé de retenir la listes des principales couleurs complémentaires. Il suffit de nous appuyer sur les couleurs primaires : le rouge, le jaune et le bleu. En mélangeant deux d’entre elles, on obtient une nouvelle couleur (dite secondaire), qui est à la complémentaire de la troisième couleur primaire, c’est-à-dire celle n’ayant pas servi à sa création. « Le jaune et le bleu font vert : donc la couleur verte est complémentaire de la rouge, et réciproquement », a ainsi expliqué le chimiste et physicien français Jean-Henri Hassenfratz, cité dans l’ouvrage Les couleurs complémentaires : un nouveau paradigme de l’historien d’art Georges Roques.couleurs complementaires sur le cercle chromatique

En résumé :

  • jaune + bleu = vert → le vert est la couleur complémentaire du rouge
  • bleu + rouge = violet → le violet est la couleur complémentaire du jaune
  • rouge + jaune = orange → l’orange est la couleur complémentaire du bleu

Pourquoi associer les couleurs complémentaires ?

Associer des couleurs qui se font face sur le cercle chromatique permet de créer un fort contraste visuel. Les couleurs opposées se mettent en valeur mutuellement. Elles équilibrent à merveille le duel chaud/froid, puisque l’une des deux appartient aux couleurs dites « froides » (bleu, vert, violet…), tandis que l’autre est une couleur « chaude » (jaune, orange, rouge…).

Fait intéressant, selon la fiche Wikipédia des couleurs complémentaires, l’appréciation esthétique de la combinaison de couleurs complémentaires a évolué. Avant la fin du XIXe siècle, il était question de « couleurs ennemies ». Ce sont des travaux sur la perception humaine des couleurs qui ont changé la donne. Autrefois ennemies, les couleurs opposées sont donc devenues meilleures amies à la faveur de découvertes scientifiques.

Aujourd’hui, le mariage de couleurs complémentaires est très apprécié dans de nombreux domaines : les arts plastiques, la décoration d’intérieur, la mode… Le paysagisme et l’art floral n’échappent pas à la règle. Mêler des couleurs complémentaires apporte du relief, de l’éclat et du dynamisme à un arrangement floral. Ainsi, que ce soit au jardin (dans un massif, une plate-bande, une potée…) ou en intérieur (dans un vase ou autre contenant de composition florale) n’hésitez pas à jouer la carte du contraste chromatique.

Jouer avec les couleurs complémentaires en décoration florale

Le binôme rouge et vert

Le binôme rouge et vert est assurément le plus simple à mettre en œuvre dans le domaine de la décoration florale, puisque la nature regorge de verdure.

En passant à proximité d’un champ, vous avez sûrement déjà admiré des coquelicots rouge vif se détacher d’une masse de jeunes épis de blé encore verts. Un contraste remarquable qu’il est facile de reproduire au jardin. Des fleurs d’un rouge éclatant forment une superbe complémentarité de couleur avec le vert d’un gazon ou du feuillage de plantes. Une étendue de pelouse vous semble un peu monotone ? Bordez-la d’une rangée de tulipes rouges pour l’illuminer au début du printemps. D’autres fleurs rouges pourront prendre la relève à d’autres périodes de l’année : renoncules, cosmos, dahlias, anémones, etc. Pensez aussi aux arbustes à fleurs rouges : azalée du Japon, grenadier commun, hibiscus dormant, rince-bouteille… Sans oublier un grand nombre de variétés de rosiers rouges.

Côté art floral, voici mes conseils pour créer un beau bouquet rouge et vert :

  • choisissez des fleurs rouge vif : une teinte intense tranchera encore mieux sur du vert qu’un rouge un peu « délavé » ;
  • mettez en valeur la verdure avec des feuilles imposantes, nombreuses et de formes variées ;
  • créez des camaïeux de vert plutôt que de vous limiter à une seule nuance ;
  • le vert n’est pas obligé se limiter aux feuillages : pensez aussi aux fleurs vertes ;
  • si la composition vous semble trop sombre, apportez de la lumière par des touches de blanc ou de vert anis.

couleurs complémentaires rouge et vert au jardincouleurs complémentaires rouge et vert en art floral

Le couple jaune et violet

Le couple de couleurs complémentaires jaune et violet fleure bon la Provence… Les champs de lavande sont un bonheur pour le nez, mais aussi pour les yeux, a fortiori lorsqu’ils jouxtent des parcelles de tournesols en fleur. Difficile de recréer un tel effet chez soi, mais si vous disposez d’un jardin, n’hésitez pas associer ces plantes malgré tout ! Les fleurs de couleur jaune de même que celles de couleur violette sont très nombreuses. Qu’il s’agisse de de plantes annuelles ou de vivaces, mais aussi d’arbustes, vous n’aurez que l’embarras du choix pour créer cette superbe opposition chromatique au jardin ou sur un balcon.

Vous avez déjà des tulipes jaunes, fidèles au rendez-vous chaque printemps ? Plantez entre le rang quelques bulbes de tulipes violettes pour que les deux coloris se mettent en valeur l’un l’autre. Dans une potée, associez par exemple des pétunias jaunes avec de les fleurs violettes de la verveine des jardins. Ils se rehausseront mutuellement durant plusieurs mois. En début d’année, assistez au réveil de la nature avec des violettes, des primevères jaunes, des crocus mauves et jaune d’or mêlés…

Quelques suggestions élémentaires pour créer un bouquet jaune ou violet :

  • associez des fleurs appartenant à la même saison : des iris violets se marieront assurément avec des narcisses jaunes, mais ne feraient pas sens avec une brassée de tournesols ;
  • pour un bouquet printanier, jouez sur la profusion de fleurs (la verdure peut donc rester discrète) et optez pour un contenant champêtre : arrosoir en métal, panier en osier, etc. ;
  • si vous souhaitez créer un bouquet monofleur avec un beau contraste chromatique violet/jaune, voici des exemples de fleurs qui s’y prêtent : les callas, les glaïeuls, les freesias, les dahlias, les tulipes, les iris, les jacinthes…

couleurs complémentaires jaune et violet au jardincouleurs complémentaires jaune et violet dans des compositions florales

Le duo bleu et orange

Dans le domaine horticole, l’association orange-bleu n’est pas des plus commodes. En effet, les fleurs de couleur bleue sont relativement peu nombreuses et encore faut-il réussir à concilier leur période de floraison avec celles de fleurs orange. Quelques suggestions en vrac de plantes à fleurs bleues à semer / planter : agapanthe, iris, muscari, pied d’alouette, bourrache officinale, volubis, centaurée, jacinthe, lobélia, chardon bleu, plumbago, pervenche…

Je termine avec quelques idées pour votre décoration florale d’intérieur dans les tons orange et bleu :

  • Optez pour des duos de saison :  muscaris bleus et renoncules orange au début du printemps, hortensias bleus et dahlias orange au cœur de l’été… ;
  • Choisissez un joli pot bleu pour mettre en valeur une plante d’intérieur exotique à fleurs orange : strelitzia, gerbera, calathée safranée, bromélia, etc. ;
  • Si vous n’avez pas de fleurs bleues pour votre composition florale, apportez cette couleur par le biais des accessoires : contenant, rubans, papier de soie… ;
  • Il est possible de colorer en bleu certaines fleurs blanches en intégrant du colorant bleu à l’eau du vase. Astuce ou « triche », à vous d’en juger 😉

couleurs complémentaires bleu et orange au jardincouleurs complémentaires orange et bleu dans les bouquets de fleurs

D’autres associations de couleurs complémentaires

Si nous avons passé en revue les trois principaux binômes de couleurs complémentaires, vous pouvez aussi associer les couleurs tertiaires opposées sur le cercle chromatique.

Exemples :

  • ocre (jaune-orange) et indigo (violet-bleu) ;
  • turquoise (bleu-vert) et vermillon (orange-rouge) ;
  • vert chartreuse (vert-jaune) et pourpre (violet-rouge).

Divers outils en ligne peuvent vous aider à identifier quelle est la nuance complémentaire à celle de votre choix. Deux exemples de générateurs de palettes de couleurs : la roue chromatique d’Adobe Color (sélectionnez « complémentaire » pour l’option « Harmonie chromatique ») et celle de Mudcube (passez par le menu « Harmony » puis « Complementary »).

Enfin, retrouvez les infographies de cet article et d’autres photos de jolis contrastes chromatiques de fleurs sur notre tableau Pinterest : Couleurs complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suggestions de lecture

Polliniser cet article

Les engrais verts

Les bandeaux publicitaires affichés sur Art-Floral sont précédés de la mention « engrais vert ». Une métaphore horticole choisie pour apporter un brin d’humour, mais aussi pour rappeler que ce portail d’information 100% gratuit compte sur vous pour le soutenir dans son développement ! 

À l’instar d’un engrais vert, des gains publicitaires peuvent contribuer à la fertilité d’un site…